Régis Ducon Lajoie la Marée Monte

14 juin 2019

Plus fort, tu meurs

Vous êtes au courant? Non? C'est que vous ne faites pas attention. Et il faut toujours que ce soit moi qui fasse attention pour vous, et vous rappelle ce que vous ne pouvez pas ne pas avoir entendu. En effet, vous avez obligatoirement entendu votre télévision vous dire que le nombre d'accidents sur les routes a diminué de façon significative, grâce à la merveilleuse limitation de vitesse à 80km/h. Et c'est là qu'is sont forts! Il n'y a pas bien longtemps de cela, et après l'application de cette mesure, des membres éminents de notre gouvernement bien aimé hurlaient à la mort parce que, disaient-ils, les Français roulaient comme des fous, et que le nombre d'accidents et le nombre de morts sur les routes allaient augmenter d'une façon catastrophique, parce que les gilets jaunes détruisaient les radars qui sont de merveilleux instuments de contrôle qui nous sauvent la vie. Qui nous sauvent la vie, et remplissent les caisses de l'Etat, nous disait-on au passage, puisque nos postes de télévision notaient que la destruction des radars privait notre trésor publique de recettes substancielles. Pas vrai?

Pour ma part, comme je l'ai écrit à l'époque, je n'ai vu aucune différence dans la manière de conduire des Français, que ce soit avec les 90km/h, avec les 80km/h, avec les radars en bon état, ou dégradés. C'est à dire que depuis qu'on nous a limité la vitesse à 80 km/h, je vois de nombreux automoblistes qui roulent beaucoup plus vite que ça chaque fois qu'ils sont sûrs de ne pas se faire photographier, et j'ai toujours vu des gens qui conduisaient bien et des gens qui consuisaient mal. Et je n'ai jamais vu d'accidents provoqués par des gens qui conduisaient bien et respectaient le code de la route avec les 90km/h, alors qu'à l'époque de ces mêmes 90km/h, j'ai vu des accidents provoqués par des gens qui roulaient à une vitesse nettement inférieure, ou nettement supérieure. Pas vous? Si, bien sûr, comme tout le monde.

D"ailleurs, quelques temps avant l'entrée en vigueur de cette mesure, mon gendre roulait à 80 km/h quand il a été tué par un chauffard qui roulait lui-même à peine à cette vitesse et, hélas, c'est loin dêtre un cas unique. Alors, je vous le demande, comment font-ils pour trouver ces chiffres présentés de manière à nous convaincre que la vitesse autorisée limitée à 80km/h sauve des vies humaines? Surtout après avoir crié si fort que le nombre d'accidents et de victimes mortelles allaient augmenter à cause de la destruction d'un grand nombre de radars! Pour ma part, je ne vois qu'une explication à cela: ils sont forts, ils sont très forts, ils sont magiques, tellement forts et magiques, que nous les croyons. Pas vrais? 

Excusez-moi si je rappelle une fois de plus que la démocratie, c'est le fait d'agir selon la volonté de la majorité du peuple, majorité qui commence à la moité des personnes jouissant de leurs droits civiques, plus une personne jouissant de ses droits civiques. Ce qui, dans ce cas comme dans d'autres, n'est pas respecté, sans doute au nom de ce que certains appellent le courage politique. Courage politique qui n'est en fait  qu'un alibi présenté par de faux démocrates qui se permettent d'agir contre la volonté du peuple qu'ils privent de sa souveraineté. Ensuite, si jamais vous ne le savez pas, laissez moi vous apprendre que la dernière fois qu'on a réduit la vitesse de 10km/h sur le périphérique, au lieu de diminuer, le nombre d'accidents à doublé, avant, il est vrai, de redescendre à un niveau plus normal. Et les spécialistes vous expliqueront que même si le nombre de victimes sur le périphérique finit par diminuer, ce n'est pas grâce à la diminution de la vitesse à laquelle roulent les usagers qui, au contraire, fâchés par cette mesure, roulent encore plus vite qu'avant, et d'une manière beaucoup plus dangereuse, entre les radars dont l'emplacement est bien connu.

Quand aurons-nous enfin un régime vraiment démocratique, combinant efficacement et pour le moins cher possible, la démocratie directe et ce qu'on appelle la démocratie représentative, afin que si des mesures pareilles sont mises en place, ce soit selon la volonté du peuple? Faut-il que je me présente aux prochaines présidentielles?

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte

N'oubliez pas de venir chaque semaine sur ce blog pour découvrir ce que ce pôv' Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et faites-lui beaucoup de PUB si vous aimez, ou dénoncez-le le plus possible si vous n'aimez pas. 

Bise 

  

    

  

 

Posté par 161171 à 08:01 - Permalien [#]


10 juin 2019

Je suis châste

Vous êtes au courant? Je suis châste. Je suis même très châste. Mais ne croyez surtout pas que je sois comme ça par nature, ou que je me fasse violence pour mater mes bas instincts qui me pousse à regarder la chute de rein des dames d'un regard lubrique afin de respecter les règles morales de l'époque victorienne, que les gens de cette époque violaient déjà si gaillardement. Non, je suis comme vous, et lorsqu'une dame se penche imprudemment en avant pour ramasser son mouchoir, je te me sens une envie de l'attraper et de te la.... Ho! ça va! Ne venez pas me dire que ça ne vous fait pas le même effet, et que vous n'êtes pas tout disposés à l'honorer jusqu'à la faire hurer de plaisir! Tout cela, bien sûr, tout autant pour votre plus grand plaisir que pour le sien. Et je suis certains que si des dames lisent ça, ça rique de les chatouiller quelque part, à la condition que ce ne soient pas des féministes. Car si, par malheur, de prétendues féministes mettent les yeux là-dessus, je suis bon pour la guillotine. Et ce n'est pas tout!

Dés qu'une gourgandine s'approche de moi pour déclencer en moi les douces fureurs du rut, même si ce n'est qu'en rêve, je me rétracte au lieu de brandir le ceptre de l'amour, ou de la reproduction, et d'aller à l'abordage sabre au clair. Pourquoi, me direz-vous, puisque j'éprouve pour les dames ce que je viens d'expliquer? C'est tout simplement parce que, depuis tant d'années que je vois des messieurs qu'on traine devant les tribunaux et qui finissent en prison parce qu'ils ont frotté le lard d'une mémère qui les avait aguichés, que je me gave de bromure pour éviter tout risque de succomber à la tentation. D'autant plus qu'il y a un boxeur célèbre qui a fini en prison parce la dame qu'il a chevauché, ou la salope, à ce niveau, on ne sait plus, a porté pleinte pour viol alors qu'elle était venue dans sa chambre et l'avait rejoint toute nue dans son lit, au milieu de la nuit. C'est pourquoi je refuse de satisfaire les désirs de ces dames qui me harcèlent sexuellement, même si, encore une fois, ce n'est qu'en rêve qu"elles m'aguichent. Quoi que, comme cela ne m'arrive qu'en rêve et que personne ne le sait......

Un conseil, si vous ne voulez pas avoir d'ennuis avec les dames, faites comme moi, ou devenez pédés. Ou alors, faites comme Neymar qui a envoyé sur internet la vidéo des ses ébats avec la dame qui porte pleinte contre lui pour viol. Enregistrer ses parties de jambes en l'air et les diffuser sur le net, c'est sordide, pas vrai? Mais au moins, avec ça, on a des chances d'éviter la prison lorsqu'on tombe son le charme d'une salope qui, encore plus sordide, porte pleinte après avoir bien mouillé les draps, si vous voyez ce que je veux dire. 

Surtout, je vous en supplie, ne faites lire ça à personne, on crierait au machisme, pendant que je pleure sur ce que sont devenues les relations amoureuses et que je cherche où est passé l'humanité.

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte

N'oubliez pas de venir chaque semaine sur ce blog pour découvrir ce que ce pôv' Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et faites-lui beaucoup de PUB si vous aimez, ou dénoncez-le le plus poussible si vous n'aimez pas.

Bise         

Posté par 161171 à 15:52 - Permalien [#]

05 juin 2019

Je porte plainte

Vous êtes au courant? Comme je l'ai noté il n'y a pas bien longtemps, on nous dit que le Rondup est un véritable poison cancérigène, qui détruit les herbes et donne le cancer. Pour mieux nous en convaincre, des tribunaux ont condamné la firme qui le produit à payer des centaines de millions d'amende. Et moi, à cause de cette condamnation, je fus naïf au point de croire à l'efficacité de ce poison. Du coup, j'en ai donné aux herbes qui poussent à travers le gravier devant chez moi, et à travers la moindre fente du ciment qui se trouve autour du gravier devant chez moi, et même à travers le goudron qui se trouve sur les bords de la route qui passe devant chez moi. Et tant que j'y était, j'en ai même donné aux mains de ma belle mère, afin de me débarrasser d'elle en lui donnant le cancer. C'est un échec total! C'est pour cela que je vais porter plainte pour publicité mensongère! Na! Et au lieu de remettre du Rondup devant chez moi, je vais y remettre deux ou trois couches de ciment et de goudron, ça sera plus écologique. Pas vrai?

Pour commencer, évitez d'en mettre sur les mains de votre belle mère pour vous débarrasser d'elle, parce que, pour que ça fonctionne, vous devrez souvent répéter l'opération, voir même très souvent, surtout si elle se lave bien les mains à chaque fois. Et pour l'herbe, je vous assure que j'en ai mis plusieurs fois devant chez moi, et que ça ne fonctionne pas, bien que, je doive le reconnaître, de l'autre côté de la maison, autour du jardin, ce produit a bel et bien eu les effets espérés. Est-ce à dire que, efficace une fois sur deux, il est deux fois moins dangereux qu'on le prétend? Vous répondrez qu'il faut vraiment être un crétin de Régis Ducon Lajoie la Marée Monte pour présenter ça comme ça en ce qui concerne les herbes, et sans doute un menteur en ce qui concerne la belle mère, mais j'ose quand même demander si la firme qui produit ce produit n'a pas donné un gros pot de vin aux juges pour qu'ils la condamnent, de manière à lui faire de la publicité en faisant croire à l'extrème nocivité du Rondup, ce qui pousse à l'utiliser autant par ceux qui veulent se débarrasser des mauvaises herbes que de leur belle mère.

Est-ce que ces appareils électriques qui servent à brûler l'herbe dont on veut se débarrasser sont moins dangereux pour le milieu? Quand on sait ce que produire de l'électricité et les piles polluent, n'y a-t-il pas de quoi se poser la question?   

Rigolons, rigolons, mais n'allez quand même pas mettre du Rondup partout pour dire ensuite que c'est de ma faute à cause de ce que j'écris ici. Vu?!

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte

N'oubliez pas de venir chaque semaine sur ce blog pour découvrir ce que ce bon Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et faites-lui énormément de PUB si vous aimez, ou dénoncez-le le plus possible si vous n'aimez pas

Bise   

   

Posté par 161171 à 08:24 - Permalien [#]

01 juin 2019

Financés par Moscou

Vous êtes au courant? Il paraît que des partis politiques d'extrême droite, donc comme celui de Le Pen, sont financés par Moscou. Surprenant. Non? C'est d'autant plus rigolo que les Russes ont toujours financé les partis de gauche, à commencer par le parti communiste. Pas vrai? Et pourtant, ils ont dit dans mon téléviseur qu'il y a un pays dont un politicard d'extrême droite s'est fait filmer alors qu'ils promettait malhonnêtement de gros avantages à des Russes, en échange de beaucoup de sous russes. Et tout ça fait beaucoup de bruit, avec des tas de gens qui crient l'indignation que leur inspirent de telles pratiques. Indignation réelle, ou feinte? Car nous savons bien qu'en plus du parti communiste français, d'autres partis de droite comme de gauche se sont faits épingler par la justice, pour avoir financé leur parti politique ou leur campagne électorale d'une manière frauduleuse. Pas vrais? A en croire certaines affaires judiciaires, il y en même qui nous ont démontré qu'ils sont prêts à tout pour obtenir les fonds qui leur permettront de s'enrichir ou d'arriver au pouvoir, ou les deux à la fois, y compris si l'argent vient de la fosse septique la plus avariée.

Par exemple, il paraît que "PODEMOS", en Espagne, a obtenu des fonds considérables du gouvernement vénézuélien, alors que les dirigeants de ce parti ne cessent de crier au scandale à cause de la corruption des autres partis politiques espagnols. Bel exemple! Pas vrai? Et, à moins d'être aussi crétin que moi, Régis Ducon Lajoie la Marée Monte, personne ne peut croire que celui qui fait des cadeaux à un personnage politique ou à un parti, le fait sans rien réclamer en échange, que le généreux donateur soit une personne, une entreprise, ou un Etat. Et, de toute évidence, cela ne peut se faire qu'aux frais du camarade citoyen. Re-pas vrai? C'est bien pourquoi pas un centime de l'argent du contribuable ne devrait servir à financer les partis poilitques, que ce soit directement, ou indirectement, et personne ne devrait avoir le droit de faire le moindre cadeau à un parti politique, ou a un personnage politique. Pas même un centime!!!

Mais, s'écriera-t-on de tous côtés, il faut bien que les partis politiques se financent! Oui répondrai-je, mais uniquement d'une manière honnête, et c'est bien pour cela qu'il faudrait faire ce que je viens de présenter. Pour mieux comprendre, il vous suffit de lire le texte qui accompagne celui-ci et qui s'intitule: L'attraperont, ou l'attraperont pas? 

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte

N'oubliez pas de venir chaque semaine sur ce blog pour découvrir ce que ce bon Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et n'oubliez pas de lui faire de la PUB si vous aimez, ou dénoncez-le le plus possible si vous n'aimez pas.

Bise     

Posté par 161171 à 08:00 - Permalien [#]

Ils l'attraperont, ou pas?

Je vous ai déjà offert ce texte en 2016, mais comme il va bien avec celui qui l'accompagne, je vous le présente à nouveau.

Vous êtes au courant? A peine nous a-t-on annoncé le retour de Nicolas, qu'on nous reparle du financement de sa campagne, avec de présumées tricheries. Et la télévision nous indique même que Kadhafi pourrait bien lui avoir gentiment donné de gros sous pour l'aider à se faire élire. Si c'est le cas, le moins qu'on puisse dire, c'est que Nicolas, loin de lui avoir témoigné sa reconnaissance, s'est conduit comme un ingrat à l'égard de ce pauvre Kadhafi qui a si mal fini. N'oublions cependant pas qu'à ce jour, au regard de la loi, Nicolas est certes présumé coupable, mais qu'il est tout autant présumé innocent, et qu'il le sera aussi longtemps qu'il ne sera pas condamné. Les juges doivent évidemment s'acharner à bien faire leur travail afin de le confondre si jamais il est vraiment coupable, mais pas si il est vraiment innocent, tout comme il est normal d'utiliser ces affaires politiquement le jour où il est prouvé qu'il est bel et bien coupable, mais il ne faudrait pas qu'on puisse impunément utiliser ces affaires comme arme électorale, aussi longtemps qu'il est innocent, même si ce n'est qu'au regard de la loi. N'est-ce pas?  

Ils ont également dit à la télévision que des candidats aux primaires de droite disposent d'un budget bien supérieur à celui de certains de leurs petits camarades. Qu'il s'agisse de gauche ou de droite, c'est hélas le cas pour toutes les élections, ce qui en fausse évidemment le résultat puisque, c'est bien connu, sauf exception, celui qui a le plus gros budget, a le plus de chance de l'emporter. C'est pourquoi, entre autres choses, je propose régulièrement de financer les partis poilitiques comme les Allemands financent leurs syndicats, c'est à dire uniquement avec ce que rapportent les cartes d'adhérents. Dans ce cas, les partis politiques ne seraient plus financés avec l'argent du contribuable qui ferait de sérieuses économies, et il serait interdit de faire le moindre cadeau à un parti politique, pas même un centime. Chaque citoyen n'aurait le droit de prendre qu'une carte par an, avec interdiction absolue d'adhérer à deux partis différents au cours de la même année, et un parti politique n'aurait pas le droit de vendre plusieurs cartes à une même personne au cours de la même année. Je souhaiterais également que le prix de la carte soit imposé, de manière à ce qu'il soit le même pour tous les partis. En plus, la carte d'adhérent devrait être payée par chèque. Quant aux primaires, elles devraient être célébrées en interne et être financées sur ces bases pour tous les candidats, de tous les partis. Et les sanctions punitives châtiant les contrevenants ne devraient pas être proportionnées, mais tellement disproportionnées, que pas même en rêve. 

Avec de telles règles, les chances d'être élu dépendraient bien plus de l'action des partis et de leurs candidats que de leurs moyens financiers venus de cadeaux avouables ou inavouables, ou de tricheries en tous genres. Et cela serait profitable à la démocratie, puisque les moyens financiers des partis et de leurs candidats dépendraient uniquement du nombre de leurs adhérents. Et surtout, les magouilles pour remplir les caisses des partis politiques seraient plus difficiles à camoufler. Evidemment, comme je l'admets chaque fois que j'aborde le sujet, nous aurions des campagnes électorales beaucoup moins flamboyantes, nos politicards rouleraient dans des voitures beaucoup plus modestes qu'ils conduiraient eux-mêmes, ils n'auraient plus les moyens de se payer à prix d'or des relookeurs et des psys et des publicistes et des tas de trucs et de machins qui leur apprennent à mieux nous rouler. Et, comme de bien entendu, je ne vois pas pourquoi nos syndicats ne seraient pas soumis aux mêmes règles.

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte                 

Posté par 161171 à 07:59 - Permalien [#]


28 mai 2019

Vous voyez bien

Vous êtes au courant? Le glyphosate est un poison! Vous me direz que la mort aux rats aussi, et on n'en fait tant d'histoires, bien que la mort aux rats soit en vente libre, elle aussi. Pas vrai? Oui mais, nous répondra-t-on, tout le monde le sait, que la mort aux rats est un poison. Ce à quoi je répondrai à mon tour en demandant si on peut croire qu'il y ait encore des gens assez attardés pour utiliser du glyphosate sans savoir que c'est du poison. Toutefois, je dois bien le reconnaître, les fabriquants et les marchands de mort aux rats ne nient pas que ce produit est un poison, bien au contraire, ils nous disent même que c'est un poison très efficace, alors que les fabriquants de glyphosate nient que leur produit en est un. D'accord, mais........

Mais comment des agriculteurs pourraient-ils ignorer que le glyphosate est dangereux pour l'environnement et pour l'humain? Et même si des agriculteurs ont encore des doutes, pourquoi continuent-ils à utiliser ce produit, au lieu de, par prudence dans le doute, cesser de courir le risque? Hein? Que ne cessent-ils de le courir, ce risque de ruiner leur santé et d'abimer notre belle planète? Ne venez sourtout pas dire que vous ne le savez pas! Vous savez très bien que les agriculteurs ne demandent pas mieux que de cesser d'utiliser ce produit, mais que sans utiliser celui-là et d'autres produits dans le même genre, le taux de productivité des agriculteurs serait si bas qu'ils seraient nombreux à faire faillite, et que le prix de notre nourriture serait si élevé, que seul les plus riches pourraient se nourrir.

Tout ce que je viens d'expliquer, vous le savez, mais vous êtes nombreux à refuser de le croire, parce que ça vous arrange de ne pas le croire ou de faire semblant de ne pas le croire, et que de nombreux politicards, journalistes et autres maîtres à pensenr, vous expliquent qu'avec l'agriculture biologique tout ça va très bien et qu'il n'y a qu'à passer à l'agriculture biologique. Na! Et surtout, dès l'instant où la dangerosité d'un produit est évérée, qu'attendent les pouvoirs publics et la classe politique pour l'interdire, que ce soit chez nous, ou dans d'autres pays? Vous ne le savez pas? Mais si, vous le savez! Tout le monde sait que la classe politique n'interdit pas ces produits pour les raisons que je viens de rappeler, car vous ne lui pardonneriez pas de vous coûter si cher et de faire perdre un si grand nombre d'emplois, ce qui nous toucherait tous. N'est-ce pas que vous le savez? Et bien, les politicards, eux aussi, le savent.

Et avec tout ça, vous voyez bien que j'ai raison de souvent noter sur ce blog qu'il faut en finir avec cette poussée démographique qu'on nous dit indispensable, car avec un nombre d'habitants toujours grandissant à loger et à nourrir, les surfaces disponibles pour l'agriculture sont et seront de plus en plus réduites alors que la production devra augmenter pour nourrir plus de monde, ce qui impose de recourir à la chimie, ou aux biopesticides. Et on n'a pas l'air de le comprendre, mais on aura exactement les mêmes problèmes avec les biopesticides qu'avec les produits chimiques, car les parasites s'adaptent aussi bien à l'un qu'à l'autre et qu'avec les biopesticides, on dénature tout autant la nature d'une manière pas naturelle. Vous voyez ce que je veux dire? Et puis, comme je le répète souvent sur ce blog, de toute façon, si on ne met pas un terme à la poussée démographique, nous finirons par avoir un habitant au mètre carré sur toute la planète, ce à quoi elle ne survivra pas plus avec les énergies renouvelables et l'agriculture biologique. 

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte

N'oubliez pas de venir chaque semaine sur ce blog pour découvrir ce que ce bon Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et faites-lui beaucoup de PUB si vous aimez, ou dénoncez-le le plus possible si vous n'aimez pas.

Bise     

Posté par 161171 à 08:01 - Permalien [#]

18 mai 2019

2030

Vous êtes au courant? Un beau soir, il n'y a pas très longtemps, c'est à dire fin avril ou début mai, il fut annoncé au cours du journal de la chaîne de télévision belgo-néerlandaise d'expression néerlandaise BVN, que les véhicules transportant du (vracht) seront bientôt interdits à Amsterdam. Et si je ne m'abuse, vracht, en néerlandais, signifie le fret, ce qui mamène à me demander comment ils vont livrer les marchandises dont les habitants de cette ville ont besoin. Ensuite, je ne sais plus quel type de véhicules sera inerdit dans cette ville, mais il s'agit probablement des véhicules roulant au diesel, puis ce sera le tour de je ne sais plus quel autre type de véhicules, mais je me souviens très bien que c'est pour finalement ne laisser rouler que des véhicules électriques à partir de 2030, dans cette belle ville froide et humide, exposée à tous les vents, et au ciel presque toujours tellement bas et nuageux, qu'ils viennent tous passer leurs vacances chez nous.

Vous savez pourquoi ces mesures seront appliquées? De mauvais esprits vous diraient sans doute que ces mesures sont prévues par les maîtres de cette ville parce que des industriels et autres marchands de tout ce qui peut leur rapporter ont donné une bonne commission aux autorités de cette ville, comme à madame Hidalgo et à beaucoup d'autres qui nous vendent de l'écologie. Mais dire ça, ce serait de la diffamation, de la calomnie, et ce serait faire du mauvais esprit. Et moi, je ne fais pas de mauvais esprit et je ne veux calomnier ni les autorités d'Amsterdam, ni madame Hidalgo, car ça risquerait de me coûter trop cher! Vu?! C'est pourquoi je vous brais comme tout le monde, avec tout le monde, que c'est pour sauver la planète que ces braves gens font ça.

Le problème, c'est que personne ne prétend qu'il faut impérativement mettre fin à la poussée démographique qui oblige ceux que nous appelons en France les Hollandais à construire tellement de polders couverts de villes, qu'ils pourront bientôt aller en Angleterre à pieds. Et pourtant, ce nombre d'habitants toujours croissant qui vivent sur des polders qui empiètent sur la mer, ce qui est déjà mauvais pour l'environnement, sont toujours plus nombreux à rouler en voiture et, même si ce sont des voitures électriques, les construire et produire l'énergie électrique qui leur est nécessaire pollue d'une manière redoutable pour le milieu. Et plus il y a d'habitants avec les activités que ça suppose, plus ça pollue, alors que moins il y a d'habitants, moins ça pollue. Pas vrais?

En 1900, il y avait 5 millions d'habitants dans ce pays, tandis qu'ils y en a entre 17 et 18 millions aujourd'hui, et que ça ne cesse d'augmenter. Renseignez-vous de vous verrez qu'il y a à peine quelques dizaines d'années, ils prévoyaient déjà d'être obligés de construire plus de 40 villes de 200 000 habitants avant l'an 2000, toujours en empiétant sur le milieu marin, et ils se demandaient comment ils allaient se procurer l'eau nécessaire à tout ce monde, d'où le "DELTA PLAN". Et, évidemment, en plus de leurs flatulations, de la pollution des voitures électriques, ou pas électriques, il faut bien produire tout ce dont ils ont besoin, ce qui ne peut se faire qu'en empiétant toujours plus sur le milieu naturel, quelque soit le mode de production ou de développement! Pas vrai?

Alors, dès qu'on comprend ça, comment peut-on croire que c'est pour sauver la planète que les uns veulent interdire de rouler avec cerains véhicules, tandis que d'autres veulent taxer certains carburants, ce qui ruine la vie des automobilistes qui n'ont pas les moyens d'achèter les véhicules prétendus propres. Hein? Attention! Il vaut mieux ne pas essayer de comprendre cela d'avantage, ou nous finirions par faire de ce mauvais esprit dont il est question plus haut. Car, comme je le rabâche souvent, si on n'arrête pas la poussée démographique, nous finirons par avoir un habitant au mètre carré sur toute la planète. Non, me direz-vous, nous n'arriverons jamais jusque-là, car, avec cette poussée démographique, la terre sera une planète morte bien longtemps avant d'en arriver là. Pas vrai?  

Chez nous, soit disant pour sauver la planète, ils ne savent que créer des taxes qui accablent toujours d'avantage les plus pauvres et font rire les riches qui ont les moyens de payer, en plus d'interdire, eux aussi, comme par exemple madame Hidalgo, certains véhicules dans certaines villes. A Amsterdam, on interdit progressivement tous les véhivules qui ne sont pas électriques, et les plus pauvres, là encore, ne peuvent que pleurer de ces interdits qui leur gâchent un peu plus la vie, pour un résultat qui sera absolument nul, aussi longtemps qu'on n'arrêtera pas la poussée démographique.

Rien que pour me faire plaisir, lisez donc le texte intitulé le vieux journal que je vais mettre à côté de celui-ci, et le texte intitulé le Fou.  

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point.

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte

N'oubliez pas de venir chaque semaine sur ce blog pour découvrir ce que ce bon Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et faites-lui beaucoup de PUB si vous aimez, ou dénoncez-le le plus possible si vous n'aimez pas.

Bise             

Posté par 161171 à 08:02 - Permalien [#]

Le vieux journal

Je vous ai proposé ce texte en 2014 pour la première fois, mais il me semble bon de le présenter à nouveau, de temps en temps, car il donne une perspective intéressante à l'ensemble de mes écrits. Si on prend comme objectif ce que je propose dans celui-ci, on comprend mieux le reste. 

Vous êtes au courant? Il y a un journal publié en néerlandais qui s'appelle De Telegraaf. Vous le saviez déjà? C'est bien, mais ne faites quand même pas le malin! Il y a des tas de gens qui en savent bien davantage et qui ne roulent pas des mécaniques pour autant. De toute façon, on a beau savoir que ce journal existe, si on n'est pas capable de le lire, il ne vous apprend pas grand chose. Pour ma part, je l'avoue, le déchiffrage du néerlandais est plutôt laborieux. C'est la raison pour laquelle j'en ai un numéro publié le 1 octobre 2014, que je n'ai pas encore fini de lire, mais auquel je donne un léger petit coup d'oeil, de temps en temps. Et c'est comme ça que j'y ai découvert un article extrèmement intéressant sur les robots.

Il y a un monsieur pas bête du tout qui, dans cet article, explique qu'il ne faut pas avoir peur que les robots nous fassent perdre notre emploi en faisant notre travail, parce qu'ils nous en procurent, du travail, pour les fabriquer, les entretenir et les réparer. Quand j'étais jeune, on me disait la même chose au sujet des machines de plus en plus perfectionnées qui faisaient perdre des emplois aux pauvres camarades travailleurs. Et cela me fait penser à Fernand Raynaud avec son histoire de moissonneuse-batteuse-semeuse qui te sème par derrière, le blé qu'elle t'a récolté par devant. Et bien là, c'est pareil. On se demande à quoi ça sert que les robots fassent notre travail pour produire toutes sortes de trucs, de machins et de machines, si c'est pour nous faire travailler à fabriquer des robots, au lieu de travailler à fabriquer toutes sortes de trucs et de machins.

Mes bien chers frères, mes bien chères soeurs et les autres, la maison ne reculant devant aucun sacrifice, je vous offre maintenant un monde merveilleux. Un gentil robot vous réveille en douceur en vous apportant votre petit déjeuner préféré, à l'heure à laquelle vous désirez vous réveiller pour prendre votre petit déjeuner. Votre chambre est belle, lumineuse, douillette. Elle fait partie de votre belle maison, à vous, dont personne ne peut vous déloger. Elle se trouve sur votre grande propriété qui vous procure tout ce dont vous avez besoin, car de dociles robots la cultivent et y fabriquent tout ce qu'il vous faut, y compris les robots et autres machines nécessaires. Ainsi libéré de toute tâche astreignante, vous n'avez plus qu'à vous distraire en pratiquant un sport de votre choix, ou en paressant en compagnie de quelques amis qui, comme vous, ont une belle maison entourée d'une belle propriété travaillée par des robots car, dans le monde que je vous propose, chaque terrien possède la même propriété, travaillée par des robots. Reconnaissez que cette utilisation des robots est plus intelligente que celle qui correspond à la moissonneuse-batteuse-semeuse de Fernand Raynaud, qui te sème par derrière, le blé qu'elle t'a récolté par devant. 

Mais, me direz-vous, cela est impossible, ce n'est que du rêve. C'est en effet impossible si vous vous contentez de dire que c'est impossible, au lieu de vous bouger la cervelle et le cul, pour que ça devienne possible. Pour cela, il faut bien sûr commencer par comprendre que nous n'aurons  assez de place et de ressources naturelles pour offrir à chaque humain ce que je propose, que si on met fin à la poussée démographique. Il faut également sortir de ce cercle vicieux de la course à la production, avec augmentation des ventes, pour procurer du travail à des gens qui doivent être de plus en plus nombreux, pour acheter davantage, pour produire plus de travail, pour etc, etc. Il faut également comprendre que le développement durable, avec toujours plus de croissance rendue indispensable à cause d'une poussée démographique qu'on prétend indispensable, nous conduira, si on n'y met fin, au point où nous aurons un habitant au mètre carré sur toute la planète. Et, tant que nous y sommes, nous pourrions aussi faire l'effort de comprendre que quelles que soient les technologies nouvelles qui, nous dit-on, permettent ce développement durable, la planète ne résistera pas à cette poussée démographique constante et à une croissance économique constante, bien longtemps avant d'avoir un habitant au mètre carré. C'est à dire que le développement durable ne sera pas durable très longtemps, malgré ce qu'en disent nos maîtres à penser.

Grace aux moyens modernes, nous devons commencer par refaire le compte de l'ensemble des ressources que nous offre la planète, pays par pays et région par région, car les conditions sont souvent différentes d'une région à l'autre, dans un même pays. Et nous ne devons pas avoir peur de refaire cette étude pour contrôler l'évolution de notre milieu. Ensuite, nous pourrons calculer le nombre d'habitants que chaque région peut supporter éternellement, en offrant un maximum de bien-être à chacun de ses habitants, avec des robots qui fabriquent et entretiennent des robots qui produisent tout ce dont nous avons besoin. Par sécurité, nous n'accorderons à notre espèce qu'un nombre de spécimens de loin inférieur à celui que le milieu peut supporter en offrant à chacun ce que je propose plus haut. Evidemment, pour en arriver là, il va falloir que vous vous bougiez, que vous communiquiez ma proposition au monde entier, que vous manifestiez pour que certains abandonnent leur os. Cela ne sera en effet possible que si on crée un gouvernement mondial, avec des instances continentales, puis nationales et, enfin, locales, le tout fonctionnant selon les règles d'une démocratie représentative, avec une part de démocratie directe, dans le genre de celle que je propose sur ce blog pour la France. C'est vrai que pour arriver à ça, il y a du boulot, ça sera difficile, ça sera long. Raison de plus pour s'y mettre tout de suite. Je fais ma part sur ce blog et partout où je peux, selon mes moyens. Que chacun essaye d'en faire autant et, tous ensemble, à la longue, on devrait y arriver.

Je me demande, comme toujours et à mon grand regret, si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte 

N'oubliez pas de venir chaque semaine sur ce blog pour découvrir ce que ce bon Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et faites-lui surtout de la PUB si vous aimez, ou dénoncez-le le plus possible si vous n'aimez pas.

Bise  

   

          

Posté par 161171 à 08:01 - Permalien [#]

Le fou

Je vous ai déjà présenté ce texte le 09 04 2019, mais comme il va bien avec celui qui précède, je vous le place à côté de ce dernier.

Vous êtes au courant? Figurez-vous que, il n'y a pas bien longtemps, dans mon poste de télévision à moi, que j'ai payé avec mes sous, on m'a montré un fou qui, à Bordeaux, débranchait les voitures électriques mises en charge sur ces stations de chargement des voitures électriques dont on décore élégamment nos villes, et qui sont de plus en plus nombreuses, parce que ces stations de chargement de voitures électriques sont tellement belles, qu'on nous en met de plus en plus partout. "Mais, il est fou, ce type, vous exclamerez-vous!" Pas vrai? Par contre, moi,  en voyant ce fou, je me suis dis: "Tiens, un collègue."

Car on est toujours fou de ne pas braire la même chose que la masse. On est toujours fou et on a toujours tort d'avoir raison, quand on énonce des évidences aussi évidentes que quand il pleut, il tombe de l'eau. Car ce fou bordelais explique qu'il débranche les voitures en charge, parce qu'il est écologiste! Et je vous vois d'ici crier encore plus fort qu'il est complètement fou! Un écologiste qui débranche les voitures électriques!!! Pas vrai, que vous le trouvez complèrement fou? Oui, mais il explique très bien que si une voiture électrique ne pollue pas là où on s'en sert, quand on s'en sert, elle nuit encore beaucoup plus gravement un peu partout autour de la terre, en amont, et en aval.

Et le petit technicien à la retraite que je suis, petit technicien, certes, mais technicien quand même, vous dit qu'il a raison, le fou bordelais! D'ailleurs, si vous fouillez assez loin dans ce que j'ai écrit sur ce blog, vous trouverez des textes que j'ai écrits depuis une dizaine d'années, dans lesquels j'explique cela. Mais qui peut croire un Régis Ducon Lajoie la Marée Monte, ou un fou qui débranche les voitures en charge? Et bien, ne nous croyez pas, et vérifiez, au lieu d'avaler béatement tout ce que nos maîtres et maîtres à penser vous racontent!!! Et après avoir vérifié, vous verrez que, comme l'explique le fou bordelais, la voiture électrique nuit gravement à l'environnement! D'après lui, il faut même utiliser une voiture classique pendant plusieurs années, pour provoquer une pollution équivalente à celle produite juste pour fabriquer une voiture électrique. Ce qui revient à dire que la voiture électrique toute neuve qu'on vient de fabriquer, et qui n'a pas encore roulé, à déjà pollué autant qu'une voiture à moteur thermique qui a roulé pendant des années. Pour ma part, je ne sais pas exactement quel est le taux de pollution produit par la fabrication d'une voiture électrique, par rapport à une voiture à moteur thermique, mais je sais que ça pollue beaucoup. Et en plus, il y a la pollution des vieilles batteries à laquelle on ne sait pas trop comment remédier. 

Et il faut ajouter à cela, la production d'électricité qui pollue. Le Bordelais nous dit que, en France, elle est nucléaire, avec tous les dangers et toutes les nuisances que cela comporte, et j'ajoute que toutes les façons de produire de l'électricité sont nuisibles. Toutes, absolument toutes! Même celle qu'on vous présente comme les plus écologiques. Si vous voulez avoir plus de détails, fouillez dans ce que j'ai écrit au fil des ans, ou étudiez par d'autres voies quel est l'impact réel des éloliennes sur l'environnement, et celui des panneaux photovoltaïques, et de tous les autres moyens de produire de l'électricité, et de l'utiliser. Et vous comprendrez alors que la voiture électrique non polluente est une farce, comme l'ensemble du développement durable! 

Par dessus le marché, faites donc le compte de la quantité d'électricité nécessaire pour faire rouler toutes les voitures qui roulent de nos jours, dont le nombre va augmenter avec la poussée démographique, et vous verrez que, en plus de recouvrir une grosse partie de la terre de panneaux photovoltaïques qui ne suffiront pas, et de consacrer une autre grosse partie de la terre aux éoliennes, ce qui ne suffira pas, nous n'y arriverons qu'avec les centrales nucléaires, à la condition d'en construire beaucoup. Même le moteur à hydrogène n'est pas écologique, bien qu'on vous dise que, de l'hydrogène, il y en a partout. En effet, si c'est pour faire rouler quelques voitures, ça ne portera pas à conséquence. Mais si c'est pour faire rouler un grand nombre de voitures partout autour de la terre, à force d'en retirer des éléments qui en contiennent, cela les dénaturera, et l'eau deviendra imbuvable, l'air irrespirable, etc, etc.

Mais alors, direz-vous, pourquoi nos maîtres et maîtres à penser nous engagent-ils dans cette impasse? Tout d'abord, répondrai-je, comme dans toute enquête policière, il faut chercher à qui profite le crime. Ensuite, nos maîtres et maîtres à penser, c'est à dire l'ensemble de notre élite, ne constituent peut-être pas un corps aussi élitique qu'on nous le donne à penser.

Vous voulez sauver la planète? Peut-être qu'en lisant le texte que j'ai intitulé: "Le vieux journal", trouverez-vous quelques idées interessantes qui pourraient vous intéresser.

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte

N'oubliez pas de venir chaque semaine sur ce blog pour découvrir ce que ce pôv' Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et faites-lui beaucoup de PUB si vous aimez, ou dénoncez-le le plus possible si vous n'aimez pas.

Bise  !!!!

Posté par 161171 à 08:00 - Permalien [#]

13 mai 2019

Oh mon Dieu!

Vous êtes au courant? Lors des manifestations traditionnelles du premier mai, une grenade lacrimogène est venue irrespectueusement tomber aux pieds du Grand Maître Martinez, seigneur émérite de notre belle CGT que le monde entier nous envie. Comment a-t-on osé?! D'ailleurs, au cours de l'émission de télévision "Grand angle" du soir, le représentant de service de ce syndicat, un jeune gentilhomme aux épaules de bouteille de Vichy et le reste du corps taillé dans une allumette, ce qui montre que le syndicalisme ne nourrit pas son homme, et qui est probablement partisan du mariage pour tous, ce qui est son droit le plus absolu, ou qui parle d'une manière maniérée pour se moquer des homosexuels, ce que je réprouve, a fort bien manifesté le grand émoi que ce terrible attentat a généré dans son petit être délicat. "Sa seigneurie, Monsieur Martinez, a dû quitter le cortège pendant un moment! a-t-il déclaré". Vous vous rendez compte? Quel horreur! J'aurais reçu cette grenade dans la tête et j'en serais mort, qu'il en ferait moins d'histoire! D'ailleurs, ce petit monsieur et les siens firent-ils autant d'histoires quand il y a eu des morts parmi les gilets jaunes qui bloquaient des  carrefours? Hein?

Quoi que, je dois bien l'avouer, ce jeune homme tellement affecté n'a peut-être pas dit "Sa seigneurie" à propos de Martinez, mais il a donné l'impression de le penser tellement fort, que je l'ai entendu. Le Martinez en question, quant à lui, a déclaré que le minitre de l'intérieur a créé un climat de guerre. Ce Martinez est certes beaucoup plus robuste de corps que le petit monsieur dont il est question plus haut, mais il a l'air d'avoir l'âme aussi sensible. Vous ne trouvez pas? Et à en juger par les déclarations de l'un et de l'autre, il vaudrait mieux ne pas avoir besoin d'eux pour nous défendre en cas de guerre, parce qu'ils n'ont pas l'air de savoir ce que c'est, la guerre, et qu'ils ont l'air tellement délicats, qu'ils ne supporteraient pas d'avoir à combattre pour nous défendre. Quand on voit comment ils font déjà caca dans leur culotte pour une grenade lacrimogène qui n'a tué ni blessé personne, et comment le moustachu crie déjà au climat de guerre pour ça, nous pouvons être sûrs qu'ils en mourraient de peur rien que d'y penser, si nous l'avions vraiment, la guerre. Pas vrai?

Et en plus, quand défendre nos intérêts, à nous le bon peuple, est la raison d'être de ces syndicalistes, ça fait peur, car leur manque de jugement montre combien un tel incident les a ébranlés et déréglé leurs capacités de jugement. Du coup, comment ne pas douter ou de leurs compétences, ou de leur honnêteté, et de la façon dont ils sont défendus, nos intérêts. En effet, à part eux et quelques malades mentaux, tout le monde sait et comprend que ce sont les "Black blocs" qui ont créé un climat de guerre. D'autant plus que, à un certain moment au cours de cette émission, le petit jeune homme maniéré a lancé, non pas une grenade, mais quelque chose dans le genre de: "Il est regrettable qu'on ne puisse plus défiler le jour du premier mai sans que la police vous envoie des grenades lacrimogènes, car ce ne sont pas les black blocs qui ont envoyé cette grenade sur monsieur Ramirez, mais la police! Na!"

Les membres de la CGT essayent de nous faire croire qu'ils sont assez bêtes pour croire que la police a vraiment voulu s'en prendre à sa Majesté Martinez, alors que nous savons et comprenons que la police a lancé cette grenade lacrimogène sur les black blocs. Mais ces gens de la CGT devraient se méfier, car ils pourraient bien arriver à nous convaincre qu'ils sont aussi bêtes qu'ils veulent nous le faire croire, en plus d'avoir la malhonnêteté de monter cette affaire en épingle pour se donner de l'importance, et cela après avoir fait tellement preuve d'incompétence au fil du temps, que peu nombreux sont ceux qui ne leur tournent pas le dos et que les gilets jaunes s'organisent sans eux.

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte.

N'oubliez pas de venir chaque semaine sur ce blog pour découvrir ce que ce pôv' Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et faites-lui beaucoup de PUB si vous aimez, ou dénoncez-le le plus possible à tout le monde si vous n'aimez pas.

Bise       

   

Posté par 161171 à 16:13 - Permalien [#]