Vous êtes au courant? Si je parlais moins, je dirais moins de bêtises et ne mériterais pas de m'appeler Régis Ducon Lajoie la Marée Monte. Et c'est sans doute parce que, éclairé par Dieu tout puissant venu à son secours, le Salah Abdeslam a soudain compris que moins on parle, moins on dit de bêtises, qu'il a décidé de se taire. Il se tait, nous dit-on, mais l'autre jour, il était écrit sur l'écran de mon poste de télévision qu'il a déclaré: "Le fait de me taire ne fait pas de moi un criminel." Et là, je n'ai pas de preuves, mais j'ai bien peur qu'il y ait encore plus crétin que moi. En effet, si ce type refuse de parler comme on nous l'a annoncé, même pour décliner son identité, comment a-t-il fait pour dire: "Le fait de me taire ne fait pas de moi un criminel."? Ou c'est une bêtise monumentale de nous dire qu'il dit des choses sans parler, ou il faut que ce soit un grand magicien pour réussir à dire sans parler, que le fait de ne pas parler, ne fait pas de lui un criminel. C'est un miracle! Du coup, si ça continue, je vais devenir croyant, moi aussi. A moins que nous découvrions un jour qu'il a parlé pour dire ça, ce qui signifira que ce sont les gens qui nous informent qui ne comprennent pas ce qu'ils racontent. Car, dans ce cas, au lieu de prétendre qu'il ne parle pas, il conviendrait de nous dire qu'il parle fort peu et refuse de répondre à la plupart des questions qu'on lui pose. Et le fait que de nombreux journalistes et chroniqueurs en tous genres ne soient pas capables de comprendre cela et de le mettre en pratique, me fait craindre qu'ils soient au moins aussi crétins que moi. 

Quant à Abdeslam qui parle si peu, si jamais il a vraiment dit que le fait de se taire ne fait pas de lui un assassin, il a perdu une belle occasion de se taire. Le fait de dire cela au lieu de se taire, pourrait même nous conduire à penser qu'en crétinerie, il est à compter parmi ce qui se fait de mieux, que c'est le maître des maîtres, le maître absolu! Car même moi qui ne brille pas par mon intelligence, j'ai compris qu'on ne l'accuse pas d'être un criminel parce qu'il ne parle pas, ou parle peu. J'ai compris qu'on l'accuse d'avoir résisté aux forces de l'ordre en Belgique et d'avoir participé à l'attentat de Paris qui fit tant de victimes, et que c'est cela qui est une crime, et que c'est d'avoir commis ce crime qui fait de lui un criminel, et non le fait de se taire. Par ailleurs, l'autre soir, au cours de je ne sais plus quelle émission, un monsieur dont je n'ai pas noté le nom parce que son nom n'a aucune importance, déclara qu'étant donné les conditions de détention pas du tout inconfortables dont il bénéficie, et de l'ensemble des égards qu'on a à son égard, son silence est une véritable insulte, et que nous n'avons peut-être pas les lois qu'il faudrait avoir pour juger correctement ce genre d'individu. Mais un autre monsieur dont le nom n'a pas davantage d'importance, répondit à cela qu'il pense exactement le contraire. Jusque-là, ça va, il n'y a pas lieu d'ouvrir le parachute. Si le second prétend penser le contraire, ça signifie simplement qu'il pense que le silence d'Abdeslam n'est pas une insulte, et que nous disposons des lois dont nous avons besoin pour juger un type pareil. N'est-ce pas? Hélas, ce qu'il raconte par la suite ne correspond pas du tout à ça, et alimente ma crainte qu'il y ait encore plus crétin que moi, et ça, ça fout la trouille. Pas vrai?

 En effet, au lieu de parler comme le premier de l'insulte ou de l'hommage qu'est le silence du terroriste et des lois qui conviennent, ou pas, pour justifier le fait qu'il déclare penser le contraire de ce qu'a dit le premier, le voilà qui nous expliqua que si il pense le contraire, c'est parce qu'il faut respecter les principes de nos démocraties au lieu de recourir à la torture, ou à la peine de mort. Mais où ce mec qu'on paye grassement parce qu'il est assez intelligent pour tout nous expliquer à la télévision, a-t-il entendu le premier parler de tortures ou de la peine de mort? Le premier a juste dit que le silence du Abdeslam est une insulte à l'égard de la justice, et que cette dernière devrait peut-être disposer de lois dont elle ne dispose pas. C'est à dire que le deuxième qui prétend penser le contraire de ce qu'a dit le premier en nous expliquant si bien qu'il ne faut pas avoir recours à la peine de mort et à la torture, n'a rien compris à ce qu'a dit le premier qui n'a parlé ni de peine de mort, ni de torture. Ou alors, il est en train de mentir, en faisant semblant d'avoir compris ce qu'il n'y a pas lieu de comprendre. Et cela se confirme lorsqu'il nous parle de la démocratie. Un type comme lui, et comme ceux qui le font venir à la télévision pour jouer les maîtres à penser, devraient savoir que démocratie vient de "démo" qui signifie le peuple, et de "cratos" qui signifie pouvoir. C'est à dire que la démocratie, c'est le fait d'accorder le pouvoir au peuple, car un peuple qui ne détient pas le pouvoir, n'est pas un peuple souverain. Alors, dites-moi, que vient-il nous parler des valeurs de la démocratie lorsqu'il prétend penser le contraire de ce qu'a dit le premier? Si ce pauvre malheureux comprenait quoi que ce soit à ce qu'il raconte, il éviterait même de parler de démocratie dans ce cas, parce que la démocratie étant le fait d'agir selon la volonté de la majorité du peuple, si jamais la majorité du peuple veut qu'on ait recours à la torture, ce que je ne souhaite pas, ou à la peine de mort, ce que je ne souhaite pas non plus, un honnête démocrate qui se prétend démocrate et comprend ce qu'il raconte, s'incline devant la volonté du peuple, même quand il n'est pas d'accord avec le peuple. Pas vrai? Et il n'y a pas d'autre valeur de la démocratie, que celle d'agir selon la volonté de la majorité du peuple, et cette dernière commence à la moitié, plus une personne.

Le pire, c'est qu'il avait l'air bien nourri, bien habillé, bien payé, ce mec.

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte

N'oubliez pas de venir sur ce blog chaque semaine pour découvrir ce que ce pôvre Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et faites-lui beaucoup de PUB si vous aimez, ou dénoncez-le le plus possible si vous n'aimez pas.

Bise