Vous savez certainement ce qui s'est passé depuis que j'ai écrit ce texte, mais ça ne change rien à sa valeur et à ses défauts.

Vous êtes au courant? J'ai l'impression qu'il y a des gens dont la lâcheté est criminelle, puisque leur lâcheté provoque des milliers, voir des millions, et même parfois des dizaines de millions de morts. Si ça se trouve, ils sont nombreux ces lâches dont la lâcheté fait tellement de victimes. C'est peut-être pour ça que quelqu'un a écrit: "Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes." Si jamais vous êtes un de ces lâches, ne l'avouez surtout pas; faites comme moi, dites que vous êtes un brave pacifiste. Car ça, ça marche à tous les coups! Tous ceux qui sont aussi lâches font la même chose, et applaudissent des deux mains tous ceux qui, comme eux, cachent leur lâcheté derrière un pacifisme tapageur. Vous passerez même pour un bon Samaritain, comme ce brave Chamberlin, des chefs d'Etats européens de son temps et des dizaines de millions de citoyens qui, pour ne pas contrarier Hitler afin de préserver la paix, voulurent qu'on lui offrît de quoi nous anéantir, en lui accordant le droit de réarmer l'Allemagne, alors que le traité de Versailles, en l'empêchant d'avoir l'armée dont il avait besoin pour faire la guerre, empêchait la guerre, en le privant des moyens dont il avait besion pour la faire, la guerre. Et le plus rigolot, c'est que ces pacifistes lui accordèrent le droit de réarmer l'Allemagne, sous le prétexte que ce traité de Versailles qui empêchait Hitler de faire la guerre en le privant des moyens dont il avait besoin pour faire la guerre, allait provoquer la prochaine guerre, qu'il ne pouvait pas faire grâce à ce traité de Versailles qui l'empêchait de réarmer. (Vous avez compris tout ce que je viens d'écrire? Pas moi, mais je vous fais confiance.) 

Ces prétendus pacifistes qui, de peur d'avoir à faire une petite gué-guerre de rien du tout qui aurait fait peu, ou pas du tout de victimes, n'eurent pas le courage d'aller botter le cul d'Hitler quand il le fallait pour l'empêcher de réarmer l'Allemagne, sont bel et bien responsables des dizaines de millions de victimes provoquées par de la seconde guerre mondiale qui n'aurait pas pu avoir lieu si on n'avait pas laisser Hitler réarmer. Pas vrai? Mais personne n'eut jamais l'idée de les juger pour cela. Et pourtant, qui pourrait nous faire croire que quand on pratique un soit disant pacifisme qui provoque une guerre monstrueuse, avec des dizaines de millions de victimes, loin d'être le pacifiste qu'on prétend, on n'est un véritable criminel, ayant pratiqué un pacifisme bien plus motivé par une bêtise criminelle et par une couardise tout aussi criminelle, que par le pacifisme? N'est-il pas temps de comprendre que la lâcheté et la bêtise entraînant de telles catastrophes sont inévitablement tout aussi criminelles que des intentions criminelles délibérément criminelles, dès lors que les conséquences sont les mêmes? Oui, mais si vous cachez votre lâcheté sous votre prétendu pacifisme, ne vous inquiétez pas, personne n'osera s'en prendre à vous, car nous seront trop nombreux dans le même cas.

Et comme on ne veut pas tirer les leçons de l'histoire que cette dernière nous donne, Obama sût incarner avec panache le bon Samaritin héroïquement pacifiste. Et pourtant, lorsque, il y a déjà quelques années de cela, il parla sur un ton menaçant de la ligne rouge que El Assad ne devait pas franchir, et que El Assad franchit, il eut été facile de le mettre au pas malgrè les protestations de Poutine. Et toutes les souffrances qu'El Assad infligea à son peuple auraient été épargnées à ces innocentes victimes, ainsi que les massacres dont il est régulièrement question. Voilà ce qui ne fut pas évité parce que Obama et d'autres n'eurent pas le courage de mettre leurs menaces à exécutions lorsque El Assad franchit la ligne rouge pour la première fois. Ces morts et ces souffrances devraient peser lourd sur la consciences d'Obama le prétendu pacifiste, et sur celle de beaucoup d'autres. D'autant plus que les Américains envoyés dans la région par Bush y firent certainement preuve d'une arrogante incompétence, mais qu'en retirant les troupes américaines de la région au moment où il ne fallait pas, toujours pour se faire passer pour un brave pacifiste, Obama a laissé la place à Poutine qui passe aujourd'hui pour un véritable héros dans son pays et dans les pays arabes, alors quil s'est pourtant fait le complice des crimes monstrueux de El Assad.

Et maintenant, pour avoir joué les grands pacifistes quand il ne le fallait pas, on n'a le choix qu'entre laisser faire El Assad et Poutine, ou affronter directement les Russes sur le terrain, avec l'énorme risque de déclencher une guerre plus horrible que toutes celles qui émaillèrent l'histoire de l'humanité. Oui, mais plus nous accepterons longtemps l'inacceptable, plus nous convaincrons des gens comme Poutine et El Assad qu'ils peuvent tout se permettre, et plus ils se le permettrons, jusqu'au jour où il ne sera plus possible de continuer à accepter l'inacceptable. Mais il sera peut-être alors trop tard, et le prix à payer sera de toute façon encore plus lourd. 

Vive le pacifisme, le vrai, à bas la bêtise et la lâcheté déguisées en pacifisme!

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte

N'oubliez pas de venir chaque semaine sur ce blog pour découvrir ce que ce brave Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et faites-lui beaucoup de PUB si vous aimez, ou dénoncez-le à tout le monde si vous n'aimez pas.

Bise