Vous êtes au courant? Des membres très éminents de notre gouvernement bien aimé, présidé par notre non moins bien aimé  président Macron, ont annoncé que la décision de limiter la vitesse à quatre vingt kilomètres heure est maintenue, et sera bientôt appliquée, même si ça ne nous plait pas. Na! Pourquoi, me direz-vous? Parce que Maqueron il a dit: "C'est moi que je commande parce que c'est moi que je suis le chef, parce que c'est moi que j'ai été élu." Il n'a certes pas dit ça de cette façon, parce qu'il s'exprime beaucoup mieux que moi, mais c'est bien ce que j'ai compris. Et il n'a pas non plus dit qu'il a été élu à cause que Fillon s'est trouvé pris dans une affaire judiciaire qu'on a faite éclater juste à ce moment-là, et que même les juges les plus empressés de l'étaler au grand jour à l'époque, ont l'air de l'avoir complètement oubliée depuis que lui, Macron, a été élu, comme si on avait voulu faire croire qu'on a fait éclater cette affaire judiciaire pour qu'il n'y ait plus eu personne d'autre que lui, Macron, en mesure de gagner les élections. Mais bien sûr que nous savons que ça n'a pas été fait exprès pour faire croire que ça a été fait pour faire perdre les élections à Fillon et pour faire élire Macron! Nous le savons bien, mais c'est quand même lui qui a été élu, et qui peut dire: "C'est MOI que je commande parce que c'est MOI que j'ai été élu." Rena!

Oui, mais si nous avons bien écouté, nous avons aussi compris que ce n'est pas juste pour jouer aux grands chefs que notre président bien aimé et son équipe ont décidé de réduire la vitesse autorisée sur les routes, mais pour sauver des vies humaines. Et ça, c'est beau! Monsieur Emmanuel Barbe a même insisté sur le fait qu'une réduction moyenne de 10 Km/h fait diminuer de 4,6% le nombre de morts sur les routes. Et la preuve qu'il sait de quoi il parle, c'est que des tas de gens, y compris parmi les membres d'associations d'usagers de la route, nous racontent la même chose depuis des dizaines d'années. Voilà d'ailleurs pourquoi ça fait des années que, chaque fois qu'on nous a parlé d'imposer une diminution de la vitesse autorisée de 10km/h, je me suis empressé d'écrire qu'après avoir fait diminuer le nombre de morts sur les routes de 4,6% en faisant diminuer la vitesse de 10km/h, donc en la fixant à 80Km/h, nous pourrons à nouveau faire diminuer le nombre de morts de 4,6% en la ramenant ensuite à 70km/h, puis encore de 4,6% en la ramenant à 60km/h, et ainsi de suite jusqu'à 0km/h, puis de 4,6% en la limitant à -10km/h, puis à -20km/h, et ainsi de suite jusqu'au moment où nous aurons compté que nous n'aurons plus de morts sur les routes. Et je vous prie d'avoir la gentillesse de ne pas me dire que je raconte des bêtises, car je suis juste en train d'appliquer la théorie que ces braves gens nous présentent aujourd'hui, comme on nous l'a présentée pendant des dizaines d'années, alors qu'il y a de nombreux endroits où la vitesse autorisée est tellement élevée qu'elle est mortelle, tandis qu'elle est tellement ridiculement basse à d'autres endroits, qu'il faut descendre pour pousser la voiture, si on ne veut pas courir le risque de se faire photographier

Et je vous parie qu'ils arriveront à nous démontrer, chiffres à l'appui, que cette diminution de la vitesse autorisée pour faire diminuer le nombre de morts sur les routes,  ça marche. Tout comme on nous l'a démontré lorsque la vitesse autorisée en ville était de 60km/h, et qu'on l'a réduite à 50km/h. Quelque temps avant l'application de cette mesure, un journaliste s'est permis de déclarer dans mon poste de télévision, à moi, que j'avais payé avec mes sous, que l'annonce de cette limitation prochaine à 50 km/h avait déjà fait diminuer le nombre d'accidents sur les routes. Voilà ce qu'on nous a expliqué! Que juste le fait d'avoir annoncé qu'on allait réduire la vitesse autorisée en ville, avait fait diminuer le nombre d'accidents! Et on nous disait le nombre exact! Fort!!!. Je suppose que c'était un miracle. Hélas, quelques temps après l'application de cette mesure, le même journaleux expliqua dans mon téléviseur, que l'effet 50km/h commençait à diminuer, puisque le nombre d'accidents recommençait à augmenter gravement. Le seul truc qu'il n'a pas signalé, c'est que quelques temps avant l'application de cette limitation de vitesse à 50km/h, en ville, tout le monde continuait à rouler à plus de 60km/h, mais qu'il y avait des policiers à chaque coin de rue, dont la présence ne faisait pas vraiment diminuer la vitesse à laquelle nous roulions, mais ramenait les plus téméraires à la sagesse. Mais comme la police ne sert pas qu'à ça, au bout d'un certain temps, bon nombre de ces policiers fut retiré des routes afin qu'ils accomplissent à nouveau d'autres besognes. Et c'est à partir de là, que le nombre d'accidents recommença à augmenter. Mais le journaliste ne l'a pas dit, ça, que le nombre d'accidents avait diminué avec la présence d'un nombre démesuré de policiers à chaque coin de rue, et avait à nouveau augmenté avec le retrait de ces policiers.     

Avec ça, vous avez certainement noté que nous avons le droit de conduire sans permis de petites boites à sardines qui roulent à la vitesse de 70km/h. N'est-ce pas? Si on peut conduire sans permis des petits bidules pareil à 70km/h, il est bien évident qu'il serait stupide d'exiger un permis de conduite pour rouler à 80km/h avec des voitures beaucoup plus fiables, à la tenue de route nettement supérieure, beaucoup plus solides, et dont la carrosserie offre une bien meilleure protection en cas de choc. Il faudra donc exiger qu'on n'exige plus le permis de conduire pour rouler à 80km/h sur les routes, et qu'il soit obligatoire seulement sur les autoroutes et autres voies où la vitesse autorisée sera supérieure à 80km/h. Pas vrai? Pour obtenir ce résultat, ou pour empêcher cette réduction de la vitesse autorisée, encore faudrait-il mener une action de choc, dans le genre de celles que les gens de la SNCF et nos braves fonctionnaires ont le secret. Pas vrai? Oui, mais comment, me direz-vous? Je ne sais pas, moi.......peut-être, dans le respect de la loi, les routiers mécontants pourraient-ils faire une grosse grève, au cours de laquelle ils bloqueraient toutes les voies, y compris les voies de chemin de fer, et nous pourrions tous nous joindre à eux, dans la grève et dans d'autres actions? Tout cela dans le plus strict respect de la loi, certes, mais néanmoins d'une manière extrêment contondante.

Evidemment, en plus de ce qui précède, je pourrais proposer de ne plus payer nos impôts jusqu'à ce que nous ayons obtenu satisfaction, mais ce serait commettre un délit que de vous inciter à commettre des délits, et je ne veux pas commettre de délit, ni pousser qui que ce soit à en commettre. De toute façon, je sais bien que vous êtes comme moi, c'est à dire honnêtes et dégonflés; que non seulement vous respectez la loi parce que vous n'êtes pas des délinquants, mais que vous avez également bien trop peur d'avoir à payer les majorations que votre refus de payer vos impôts à temps entraînerait. Et comme dans les associations d'usagers de la route, nombreux sont ceux qui sont d'accord avec cette limitation de vitesse à 80km/h, vous allez râler, exactement comme moi, râler, encore râler....et vous soumettre. La seule chose qu'on oublie dans tout ça, c'est la démocratie. Si vous fouillez un peu dans ce que vous pouvez trouver sur ce blog, vous découvrirez un texte dans lequel j'explique comment on pourrait instaurer un système combinant la démocratie directe et la prétendue démocratie représentative, tout en faisant d'énormes économies. Avec ça, la volonté du peuple, dans ce domaine, et dans les autres, serait enfin respectée.  

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte

N'oubliez pas de venir chaque semaine sur ce blog pour découvrir ce que ce bon Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et faites-lui beaucoup de PUB si vous aimez, ou dénoncez-le le plus possible si vous n'aimez pas.

Bise