Vous êtes au courant? Il paraît que face au gouvernement actuel de Macron, il n'y a aucune opposition politique, car les partis politiques qui composent, ou devraient composer une bonne opposition, sont en pleine décomposition. D'après quelques analystes politiques qui s'exprimèrent dans mon téléviseur, c'est pour ça que la rue et les syndicats s'opposent directement au gouvernement Macron qui, comme le monde entier le sait, est le bien aimé président de notre beau pays. Et je me dis que ces analystes si bien payés pour si bien parler dans mon poste de télévision sont drôlement intelligents et ne manquent pas d'imagination pour avoir pensé à ça, et pour nous le dire. Hélas, je me demande à quoi ça sert qu'on fasse venir ces gens à la télévision pour nous dire ça, à part donner un bon travail bien payé et pas trop fatigant à ces analystes. D'autant plus que, par le passé, nous avons souvent eu des gens dans la rue, qui suivaient ou précédaient les syndicats pour s'opposer au gouvernement du moment, alors qu'il y avait déjà une forte, et même une très forte opposition politique, qui s'opposait systématiquement à tout ce qu'essayait de faire le gouvernement légitimement élu. Pas vrai?   

Mais ce que ne disent pas ces braves gens, c'est qu'ils trouvent bizarre que personne ne trouve bizarre qu'on vote pour quelqu'un et qu'on veut vite, d'une manière ou d'une autre, empêcher ce quelqu'un qui gagne les élections, d'appliquer sa politique, c'est à dire la politique sur laquelle il a été élu. Non seulement on ne trouve pas cela bizarre mais, au contraire, on nous dit qu'il faut avoir un contre-pouvoir pour empêcher celui qui gagne les élections, d'appliquer la politique sur laquelle il a été élu. C'est à dire qu'on tient à ce que ceux qui ont perdu les élections, empêchent celui qui les a gagnées de gouverner autrement que sous le dictamen de ceux qui les ont perdues. Et quand des représentants du peuple qui  nous coûtent cher ne sont pas en mesure d'empêcher de gouverner ceux qui ont gagné les élections, on se rassure parce que des gens coûtent des millions, voir des centaines de millions au camarade citoyen à la fois contribuable et consomateur, en cassant tout et en faisant des grèves qui coûtent des millions, voir des centaines de millions au camarade citoyen. Non, personne ne trouve ça bizarre, et tout le monde a même l'air de trouver ça normal. J'en finis par me demander si j'ai tout compris, si nos maîtres et maîtres à penser ont tout compris, et si vous avez tout compris.

Reconnaissez que si on faisait la réfrome constitutionnelle que je présente régulièrement sur ce blog, ou quelque chose dans le même genre, permettant de faire de grosses économies en combinant la démocratie directe et la prétendue démocratie représentative, accompagnée de la réforme fiscale radicale qui va avec, nous en aurions fini avec ces cafouillages, et nous aurions enfin une vraie démocratie, dans laquelle on agirait vraiment selon la volonté du peuple souverain, puisque le peuple pourrait directement proposer des lois et les voter directement, indépendamment des cafouillages dont il est question dans ce qui précède. Et que de belles économies nous ferions! 

Si vous descendez un peu, vous trouverez cette réforme dans le texte intitulé: Quelques détails importants.

Je me demande si, par hasard, Coluche n'avait pas raison quand il disait: "Il paraît qu'on est cernés par les cons. C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point."

Régis Ducon Lajoie la Marée Monte

N'oubliez pas de venir chaque semaine sur ce blog pour découvrir ce que ce brave Régis a concocté pour vous amuser, ou pour vous faire grincer des dents. Et n'oubliez pas de lui faire beaucoup de PUB si vous aimez, ou dénoncez-le le plus possible à tout le monde si vous n'aimez pas.

Bise